Consommer mieux Couches lavables Découvertes

Notre avis sur les couches lavables Bambino Mio

bambino mio

Depuis cet été, les couches lavables font partie de notre quotidien. Avant de me lancer, je me suis renseignée. Et la première marque dont j’ai entendu parlé, c’est Bambino Mio. Leurs couches, je les ai croisées sur Instagram. Un design adorable, des modèles primés pour leur qualité et accessibles. Forcément, il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de les tester. Alors hop, on a sauté le pas !

Bambino Mio en quelques mots

Bambino Mio, c’est une marque anglosaxonne créée en 1997. Derrière ce projet, il y a un couple : oui, c’est une histoire de famille. L’objectif ? Proposer une alternative aux couches jetables avec des modèles lavables dont la qualité est reconnue.

Et d’ailleurs, ça se ressent avec les vidéos explicatives qu’on peut retrouver sur leur site. Elles expliquent de façon ludique comment utiliser ces couches, et prouvent que non, ce système n’est pas compliqué 🙂

Les produits Bambino Mio sont fabriqués en Europe ou en Chine. C’est par exemple le cas des couches. Cependant, soyons honnêtes, il y a Made in China et Made in China. Bambino Mio fait appel à des fabricants membres Sedex ou amfori BSCI : concrètement ces deux organismes garantissent des bonnes conditions de travail et le respect des droits des travailleurs. Des audits sont également organisés pour s’assurer des normes de fabrication. Bref, du Made in China éclairé et beaucoup de transparence à ce sujet.

Les différents modèles de couches Bambino Mio

bambino mio couches

Bambino Mio propose deux gammes différentes de couches lavables à scratchs : la Miosolo (modèle « tout en un ») et la Mioduo (modèle « tout en deux »).

Le système Mioduo

Pour faire simple : le modèle Mioduo est constitué d’une culotte imperméable 100% PUL à double goussets, à l’intérieur de laquelle on dépose un insert 100% coton replié sur lui-même. L’avantage ? Lors du change, il suffit de changer l’insert souillé pour un insert propre, et on peut réutiliser 2-3 fois la culotte imperméable. Au-dessus de l’insert, on ajoute un voile de protection lavable en polaire : il permet de récupérer les selles lorsque bébé est diversifié, elles n’accrocheront pas dessus. Pour augmenter l’absorption lors des siestes par exemple, on peut aussi ajouter un booster.

La culotte existe en deux tailles :

  • taille 1 : de 3 à 9kg
  • taille 2 : de 9 à 15 kg

Prix :

  • 17,99€ l’ensemble culotte + insert :
  • 23,49€ le lot de 4 inserts
  • 64,49€ le lot de deux culottes + 8 inserts
  • 10,99€ le lot de 8 voiles de protection lavables
  • 10,49€ le lot de 3 boosters

Clairement, c’est le système idéal si vous voulez vous équiper avec un petit budget. Si vous faites vos machines de couches tous les 3 jours, comme nous, comptez environ 6 culottes + 20 inserts. Personnellement, je vous recommande leur pack découverte à 64,49€ qui permet de se faire une bonne idée du fonctionnement et du roulement dont on aura besoin. Au total, pour s’équiper en totalité (culottes + inserts + voiles lavables + boosters) on peut partir sur un budget de 215€.

Petit rappel
Uun bébé utilise environ 4500 couches jetables de la naissance à la propreté, pour un budget d’environ 1000 à 1500€. Bref, le ration économies d’énergie ET économies financières est colossal.

L’astuce ? Pensez aux cadeaux de naissance. Plutôt que de vous offrir une dixième peluche dont vous n’aurez pas l’utilité, vos proches ou amis seront ravis de vous offrir quelques couches qui seront utiles quotidiennement.

Le système Misolo

Là, c’est le système parfait pour les personnes qui débutent ! En fait, le fonctionnement est très proche de celui des couches jetables. L’insert est directement cousu à la culotte imperméable. On le place dans la poche, et on ajoute un voile lavable. Lors du séchage, on peut sortir l’insert : c’est un gros gros point fort comparé aux autres modèles de type TE1 qu’on trouve sur le marché. D’ailleurs, c’est LE détail qui fait que la TE1 de chez Bambino Mio est mon modèle favori de TE1.

Concrètement, au moment du change, il n’y a donc aucune manipulation à faire. On prend la couche souillée, on la met à stocker, et on en enfile une propre à son bébé. Simplissime.

Contrairement à la Mioduo, la Miosolo est taille unique. Comme on peut le voir sur la photo zoomée, on a un système de pressions sur le devant de la couche. Ces pressions permettent de la régler en hauteur en fonction du poids de bébé. Elle est donc adaptée de la naissance à la propreté.

Prix :

  • La miosolo : 25,49€
  • Le pack de 6 misolo : 115,49€

En termes d’équipement, comptez environ 20 culottes si vous faites vos machines tous les 3 jours.

Et donc, on en pense quoi ?

Sincèrement, nous adorons ces couches. Le matin, Noam utilise les Miosolo pour partir à la crèche. Le papa, qui débute, arrive très bien à les installer. Le week-end, les Mioduo sont plus adaptées, on réutilise les culottes plusieurs fois.

Pour éviter les problèmes de fuite, on pense à bien laver ses couches et inserts 2-3 fois avant utilisation. Pour rappel, l’absorption augmente au fil des lavages.

À la maison, on utilise très peu le sèche-linge. Du coup, les modèles TE1 d’autres marques mettent (trop) longtemps à sécher à l’air libre. Avec Bambino Mio, c’est ultra rapide pour la Miosolo et plus rapide que la moyenne pour la Mioduo. Et concernant les voiles lavables, indispensables à nos yeux, ils sont quasi secs dès que la machine à finit de tourner !

Le petit détail bien pensé, au delà du design tendance et axé sur les animaux, c’est les scratchs. Ils se replient sur eux-mêmes : ça permet de les protéger durant le lavage. D’ailleurs, ils peuvent même se chevaucher lorsque bébé est tout petit pour que le serrage autour du ventre soit maximal.

Côté absorption, on les utilise en journée et pas de problème de fuite de notre côté. Noam peut les garder jusqu’à 4h30 sans souci.

Côté lavage, on fait un prélavage et on les lave à 30°C ou 40°C avec une lessive adaptée – la Auchan écologique. Pas d’adoucissant, pas de glycérine. Grâce aux voiles lavables, aucune tache. Et si jamais, hop on les laisse sécher au soleil, qui a un pouvoir ultra blanchissant. Sinon, c’est séchage à l’air libre chez nous.

Et côté design, j’avoue que j’ai eu un vrai coup de cœur pour le modèle Prendre le large, que je trouve vraiment poétique.

En résumé, on adore :

Update : nous avons déjà utilisé ces couches pour la nuit, en ajoutant un ou deux boosters.

  • Le prix, qui rend ces couches 2 fois moins chères que les jetables
  • Les doubles goussets
  • Les scratchs qui se replient sur eux-mêmes
  • La conception vraiment bien pensée des Mioduo
  • Le séchage rapide
  • Le design tendance
  • La transparence et le souci éthique de la marque quant à la fabrication

Bref, ce sont des couches vers lesquelles vous pouvez vous diriger les yeux fermer si vous souhaitez sauter le pas. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas, je reste disponible sur Instagram par message privé 🙂

Pour retrouver la liste des couches lavables que nous avons essayé, rendez-vous ici.

2 commentaires

  1. […] Pour un autre avis, plus positif, je vous invite à cliquer pour lire l’article de mon amie An… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *