Découvertes Maternité Portage

Notre avis sur le HoodierCarrier de Love Radius

HoodieCarrier 1

Love Radius, ou la marque grâce à laquelle nous avons découvert le portage pour la première fois, en 2012. À l’époque, quand Matys était petit, on retrouvait dans leur catalogue une écharpe tricotée longue, et une autre courte. Quel bonheur, en 2019, de constater que Love Radius a continué de développer des moyens de portage pour répondre aux besoins des parents ! Après la Petite Echarpe Sans Noeud, essayée durant le premier confinement avec Noam, nous avons découvert leur HoodieCarrier à l’automne. Coup de coeur, forcément !

Le HoodieCarrier, zéro concession entre look et qualité

« Parents mais pas seulement  » : c’est un peu le leitmotiv de Love Radius. Ca me parle, et ça vous parlera aussi sûrement : être parent, c’est un réel chamboulement. Notre routine vole en éclat, nos priorités évoluent, et parfois on s’oublie. Alors il faut apprendre : apprendre à être parents, et ré-apprendre à s’accorder du temps pour soi, aussi. Et avec le HoodieCarrier, mission réussie. Son design épuré et sportif se mêle à une simplicité d’utilisation et un réel confort. Il a été fabriqué dans un tissu Oeko Tex souple, qui enveloppe bien bébé et fait penser à celui de nos sweats préférés, très agréable au toucher.

Les caractéristiques du HoodieCarrier

À quelle tranche d’âge est-il adapté ?

L’utilisation du HoodieCarrier est recommandée par Love Radius à partir des 5 mois de bébé, jusqu’à environ 20kg. De notre côté, Noam pesait 8kg lorsque nous l’avons essayé : confort immédiat durant le portage ! Par contre, mon petit sumo à un gros gabarit : je ne sais pas si passé les 2 ans il aura encore suffisamment de tissu dans le creux des genoux.

En tout cas, on l’utilise au quotidien depuis ses 10 mois. À l’intérieur, Noam est bien installé de façon physiologique. Pour faire simple :

  • Les genoux plus hauts que les hanches, en « M »
  • Le bassin bien basculé grâce à l’assise légèrement inclinée
  • Le dos enroulé
  • Les voies respiratoires bien dégagées
  • Du tissu sur toute la hauteur de son dos

Pour quelles saisons est-il approprié ?

Hiver comme été, le portage est hyper confortable ! La matière sweat est respirante, porteur comme porté ne transpirent donc pas. Bon, à moins que vous piquiez un sprint pour attraper votre métro, là, je ne promets rien. Mais pour une utilisation normale, il peut s’utiliser tout au long de l’année.

Depuis cet hiver, on accroche une couverture de portage par-dessus le porte-bébé, pour conserver sa position physio tout en le préservant du froid.

UPDATE
Depuis janvier 2020, Love Radius a sorti un sweat adapté aux parents porteurs, pour celles et ceux que ça intéressent 🙂

Dans quelles positions peut-on installer bébé ?

Avec le HoodieCarrier, on peut aussi bien porter nos bébés sur le dos, le ventre ou le côté. De notre côté, on adore la position ventrale, qui me rappelle ma grossesse et permet à Noam de venir se nicher contre mon coeur pour s’endormir. Et puis, dans cette position là, c’est séances de bisouillages à volonté ! J’aime aussi énormément la position dorsale, surtout lorsqu’on se balade ou que je cuisine.

Et côté technique…

L’utilisation est simplissme : on clipse la sangle ventrale, puis les bretelles qu’on enfile simplement. Ces bretelles peuvent se croiser dans le dos ou être positionnées comme celles d’un sac à dos, selon nos préférences. Elles ssont légères et très agréables, ce qui permet de ne pas avoir l’impression d’épaules cisaillées. La sangle pectorale permet d’éviter que les bretelles glissent sur nos épaules.

Et parce qu’on ne rigole jamais avec la sécurité, chaque partie à clipser s’accompagne d’un élastique, qui maintient la sangle en place lorsqu’on la déclipse.

Pour le réglage, on peut ajuster le porte-bébé au porteur à six endroits différents :

  • Une sangle au niveau de la ceinture, pour ajuster le tour de taille
  • Deux sangles au niveau du tablier, pour l’ajuste légèrement en hauteur
  • Une sangle au niveau de chaque bretelle
  • Une sang au niveau de la sangle pectorale, qui maintient les deux bretelles entre elles

Petite précision : le tablier, c’est-à-dire le tissu qui recouvre le dos de bébé, ne se déploie pas ni en hauteur ni en largeur. J’avoue, je rêve d’un Hoodie 2.0 qui dispose de ces deux caractéristiques facilitant l’évolutivité 🙂

Le HoodieCarrier est disponible en trois coloris : Gris Athlétique, Gris Flanelle.

UPDATE
Depuis janvier 2020, un nouveau coloris est disponible : le Black Forest !

Une capuche permet de protéger bébé du soleil ou de la pluie, et un filet respirant peut tenir sa tête s’il s’endort. Bon, concernant Noam, là encore gros gabarit, nous n’arrivons plus à lui enfiler le filet.

Et côté poids, on a été agréablement surpris : le HoodieCarrier pèse environ 500gr. Et comme il est souple, il est donc hyper facile à transporter et à glisser dans un sac lorsqu’on veut le ranger.

Pour quelle utilisation ?

Honnêtement, on l’utilise au quotidien ici. Avec le deuxième confinement, je suis en télétravail et je bosse parfois le samedi : le HoodieCarrier est mon précieux allié quand je dois travailler et apaiser Noam. Que ça soit 15 minutes, le temps d’aller à la crèche ou 1h30 durant la sieste, on a même porté Noam durant 3h lorsqu’on était en vadrouille dans Paris. D’ailleurs, à Noël, il a été mon meilleur ami pour aider Noam à s’endormir apaisé !

Notre avis sur le HoodieCarrier

Le HoodieCarrier est un sublime porte-bébé physiologique : discret, confortable et épuré. Adapté aux bébés d’environ 5kg ayant un écart de hanches suffisant, il convient autant aux porteurs occasionnels qu’aux passionnés qui passent leurs journées avec bébé à portée de bisous, peu importe la saison. Lorsqu’une maman me demande si je le recommande, je réponds volontier oui. Pour des bébés ayant un gros gabarit, comme Noam, je ne suis cependant pas certaine qu’il soit optimal jusqu’aux 3 ans. En tout cas, à l’heure actuel, c’est notre indispensable au quotidien : chaque matin pour aller à la crèche et le weekend pour prendre l’air !