Découvertes Maternité

Les bruits blancs et le sommeil de bébé

bruits blancs sommeil

Les nuits de bébé, c’est un sacré sujet. On les redoute avant la naissance, on prend sur soi durant les premiers mois, on espère que bientôt il dormira d’une traite. Pour Noam, on pensait être bien partis. Et puis, lorsqu’il a eu 3 mois, BIM, on a dû encaisser 5 à 7 réveils par nuit. Heureusement, on sort doucement la tête de l’eau, et les bruits blancs nous y ont vraiment aidé !

Les bruits blancs, qu’est-ce que c’est ?

Bruit d’aspirateur, de machine à laver, de ventilateur, de sèche cheveux… Bref, les bruits blancs, ce sont tout ces sons réguliers, constants, toujours sur la même longueur d’onde, qui ont souvent le don d’apaiser les bébés.

Vous êtes septiques ? Pourtant prenez le temps d’y réfléchir : personnellement, je ne m’endors jamais aussi facilement que lorsque notre chat ronronne à mes pieds ou que la pluie tombe contre la fenêtre.

Les bruits blancs et nous

Petit disclaimer : je suis persuadée que le degré de sensibilité varie d’un bébé à l’autre. Sachant cela, lorsque Noam est né, nous avons d’abord vérifié s’il y était réceptif avec une application. On mettait notre téléphone en mode avion, on lançait le bruit de l’aspirateur et jackpot, en général Noam s’endormait dans les 10 minutes qui suivait.

Quand commencer ? Chez nous, on a fait l’essai dès le retour de la maternité. Entre ça et l’emmaillotage, pour répond à son besoin d’auto-contact, nous avons rapidement trouvé le combo parfait pour des nuits apaisées.

De ses 1 mois à ses 3 mois, Noam dormait 6h d’affilées et se réveillait seulement deux fois. Le rêve. Mais… côté sommeil, rien n’est jamais acquis. Le pic de croissance des 3 mois, son kyste infecté et la prise d’antibios ont fait voler en éclat ce rythme que je pensais bien rodé. Pour être honnête, c’est simple : en l’espace de 10 mois, Noam n’a fait que 3 nuits complètes. Cet été, il se réveillait jusqu’à 8 fois. Ajoutez à ça les premières percées dentaires… Bref, on en a bavé. Et forcément, on a cherché des solutions pour l’aider à retrouver un sommeil plus apaisé.

Vous vous souvenez de l’application que j’avais installé sur mon téléphone ? Elle était très pratique. Mais lorsque Noam est passé dans sa propre chambre, nous avons arrêté de l’utiliser. On n’envisageait pas de laisser nos téléphones allumés près de lui pendant que l’application tournait. J’avais entendu parler des peluches myHummy durant ma grossesse et je savais qu’elles étaient équipées d’un capteur de sommeil. Alors hop, on a testé !

Les peluches myHummy

Les peluches myHummy ont été imaginées en Pologne, par des parents qui ont eux-mêmes enduré des nuit difficiles. Elles sont fabriquées en Europe, avec des tissus certifiés, et répondent à l’incontournable norme CE. Il existe différents modèles et le secret des ces peluches, c’est le petit boitier qu’on glisse à l’intérieur !

bruits blancs boitier

Chaque boitier émet 5 sons différents : bruit blanc, bruit rose, bruit de pluie, bruit des vagues, bruit de battements de cœur.

La qualité du son ressort vraiment bien : on a vraiment l’impression d’entendre la bruit tomber, par exemple. Côté réglage, c’est simple : un seul bouton. Pour l’allumer ou l’éteindre, on appuie dessus durant 2 secondes. Pour modifier le niveau du son, on maintient appuyer jusqu’au volume souhaité. Et pour changer de son, on double clic. Enfin pour activer ou désactiver le mode non stop, on clique trois fois.

Le petit détail bien pensé : un anneau est fourni avec chaque peluche. On peut donc l’accrocher aux barreaux pour éviter que la peluche tombe, et bébé peut s’en servir comme anneau de dentition.

Trois modèles sont disponibles :

  • Basique : 5 bruits blancs,
  • Premium : fonctionnalités basiques + mode non stop durant 12h + capteur de sommeil
  • Premium App : fonctionnalités premium + contrôle à distance via l’application mobile + éditeur photo + contrôle de la durée jusqu’à 12h + mode nounou + désactivation possible du capteur de sommeil

Côté prix, enfin, il y en a pour tout le monde : ils varient de 34,99€ à 79,99€ pour les peluches Premium App. Ils proposent aussi des petits coussins. Petit plus : vous pouvez personnaliser votre myHummy avec le prénom de votre enfant.

Notre retour d’expérience !

Nous avons opté pour le modèle Matt en version Premium, avec capteur de sommeil. C’est un vrai atout : pas besoin de se lever plusieurs fois pour réactiver le bruit blanc ! Premier constat : sa taille est parfaite : 25 cm. Noam peut jouer avec, le manipuler, le retourner…

bruits blancs myhummy

Après quelques essais, on constate que Noam adore le bruit des battements de cœur. Avant, il ne s’endormait jamais autrement que dans mes bras. Depuis que nous activons son myHummy, il s’endort dans son propre lit. On allume la peluche lors de la dernière tétée de la journée, pour le mettre dans l’ambiance « je vais dormir ». C’est notre petit rituel, et on le sent vraiment apaisé lorsqu’on le pose dans son lit. Alors qu’avant, à peine au contact de son matelas il se tortillait pour retourner dans nos (mes) bras. D’ailleurs, la peluche est toute douce : il adore se blottir contre elle. Dans quelques mois, je suis sûre que ça lui fera un super compagnon de jeu haha !

Deuxième constat : le réglage du son est hyper pratique ! Matys et Noam partagent la même chambre. On monte le son lorsque Noam s’endort puis on le baisse dès que Matys va se coucher.

Si vous ne connaissez pas les bruits blancs, vous serez sûrement un peu surpris par l’effet « grésillement ». Rassurez-vous, c’est normal ! Au bout de 60 minutes, son myHummy s’arrête automatiquement. Si Noam se réveille, le capteur le détecte et le bruit se réactive.

Petit conseil : utilisez des piles rechargeables. Au bout de 2 semaines d’utilisation quotidienne, les piles « fatiguent » : le capteur ne fonctionne plus, le myHummy s’éteint après quelques minutes. C’est le signe qu’il faut recharger les piles. Et pour le côté pratique, on peut passer la peluche à la machine : attention de bien enlever le boîtier avant.

En résumé…

Nous avons eu un gros coup de cœur pour ces peluches et surtout leur capteur de sommeil. La douceur du tissu est très agréable, l’anneau d’accroche pratique et sa taille la rend facilement manipulable.

Il y a donc quatre gros points forts à mes yeux :

  • Le capteur de sommeil,
  • Le volume réglable,
  • Le passage en machine,
  • La qualité du bruit,

Bref, si votre bébé dort dans sa chambre mais a besoin d’être rassuré par des bruits blancs auxquels il est sensible, myHummy est fait pour vous. Je pense sincèrement que c’est une super idée de cadeau de naissance !

Et si vous avez des questions, je reste évidemment disponible pour y répondre !

1 commentaire

  1. […] n’avions pas de rituel fixe. Le seul point de repère pour Noam, c’était sa peluche à bruits blancs. Résultat, avec le recul, je pense qu’on ratait souvent le train du sommeil de Noam. Et avec […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *